Assez avec les listes d’influenceurs ! Travaillons plutôt sur nos listes d’« Impacteurs » !

Nicolas Chabot
26/1/2014
Guide Pratique

Etes-vous comme moi ? Deux types de contenus envahissent systématiquement mes flux de contenus ces jours-ci : les tendances et prédictions, et les listes de tops influenceurs.

Attendez ! Il en y a encore un autre type, apparu récemment sur ma page LinkedIn : les énigmes sous-forme d’équations du type « 99,9% des répondants ont échoué à répondre à ceci… » suivi d’un tableau assez simple à résoudre pour un enfant de 10 ans. J’en profite pour vous demander, s’il vous plait, d’arrêter de deviner la réponse ou de partager 😉

Revenons-en à nos listes et prédictions. Je dois admettre que nous-mêmes nous sommes compromis dans des prédictions et dans la production de listes Traackr comme un moyen simple et souvent provocateur d’attirer l’attention sur notre technologie et le concept d’influence en ligne.

Pourtant, de telles listes n’ont aucun sens! Et chaque fois que j’en publie une, je reçois un sympathique message de Pierre Philippe Cormeraie pour me dire que de telles listes ne reflètent pas la valeur de notre produit ; et il a évidemment raison ! Faire une liste n’est pas le sujet.

Les classements d’influence sont faux parce que  la question de l’influence en ligne est bien plus complexe que ça.

Si – selon P Sheldrake– l’influence est la capacité à « faire changer quelqu’un d’ opinion ou de comportement»,  vous devez admettre que c’est une prédiction difficile à établir !

Evidemment, les abus du mot influence par les Klout ou Peerindex de ce monde ont aussi contribué à jeter un voile sur le thème du score d’influence. J’ai même suggéré dans un autre post que l’influence online pourrait en fait être un phénomène chaotique.

Cependant, au delà du concept flou d’influence, une réalité ne peut pas être ignorée par les marques. Avec le web social, certains individus peuvent avoir un impact disproportionné sur ma marque.

Un rapport du BCG sur l’advocacy affirmait : « Le secret d’une stratégie d’advocacy gagnante est de trouver les bons individus et de les faire parler des bonnes choses au bon moment  aux bons endroits ! ».

Nous mentionnons souvent que « 3% des individus en ligne créent 90% de l’impact ». La réalité est peut-être encore plus concentrée. Appelons-les les « impacteurs » !  Le véritable insight, c’est que cette liste d’individus sera absolument spécifique à chaque marque.

Une marque doit comprendre aujourd’hui qui sont les individus qui peuvent avoir un impact sur son activité à travers leur présence sur les réseaux sociaux.

De tels individus peuvent être des prospects, des experts reconnus sur un sujet, des individus populaires au sein d’une audience pertinente, des superfans avec une présence sociale forte, des politiciens ou régulateurs, etc.

Les Impacteurs ont toujours existé. Ce qui a changé, c’est l’impact pur que peuvent avoir ces quelques individus à travers leurs réseaux sociaux et les phénomènes d’amplification. Cela signifie que les marques doivent également développer des stratégies et des processus beaucoup plus robustes pour gérer l’impact que génèrent ces gens.

Les Impacteurs seront identifiés à travers un nombres de sources et de méthodes différentes : en analysant vos propres pages Facebook ou vos followers sur Twitter, votre CRM, ou sur des listes de gens déjà connus de votre équipe RP. Traackr va évidemment jouer un rôle clé aussi en vous aidant à identifier des Impacteurs potentiels à travers leur activité sur le web sur des sujets pertinents et à travers l’engagement qu’ils génèrent au sein de leur communauté et de leurs pairs.

Tous ces gens vont potentiellement avoir un impact sur votre marque, chacun de façon différente.  Les classements uniques seront pour la plupart sans intérêt et vous utiliserez de multiples méthodologies de classement basées sur vos objectifs. Les individus qui génèrent de l’audience et de la notoriété ne sont peut-être pas ceux qui génèrent des prospects. Suivre les conversations générées par ces Impacteurs dans le temps et mesurer le type d’impact qu’ils génèrent sera nécessaire pour comprendre comment ils peuvent aider ou menacer vos stratégies et sera un élément clé de vos tactiques d’engagement.

Votre objectif sera de créer des relations au sein du Réseau de vos Impacteurs, d’orienter les conversations et finalement de générer un impact positif qui aidera votre marque. C’est seulement à ce moment là que vous commencerez à comprendre qui aura le plus d’impact pour vous dans le temps.

Ce qui compte n’est pas le classement d’un individu sur une liste. Ce qui compte, c’est comment des individus sélectionnés peuvent vous aider à construire votre marque en créant de la notoriété et de l’advocacy au sein de vos audiences cibles, en générant des prospects et en créant de la valeur à long terme pour vous.

Alors ? devrions –nous arrêter de produire des listes publiques d’influenceurs ? Bon, dans leur contexte, elles peuvent quand-même être source de connaissances puissantes sur des communautés sociales. Et, vous admettrez qu’elles peuvent être assez amusantes : elles ont sources de controverse et créent un sens de communauté.

En fait, nous allons sans doute continuer à produire de telles listes et je continuerai peut-être à recevoir des sympathiques avertissements de Pierre-Philippe.

Mais ne les prenez-pas trop au sérieux.

Parce que ce qui compte pour vous n’est pas l’influence, c’est l’impact.

Et c’est exactement ce sur quoi nous voulons vous aider.

Cet article vous est proposé par Traackr,

la solution technologique derrière les programmes de marketing d’influence les plus avancés au monde. Si vous trouvez notre contenu intéressant, abonnez-vous pour recevoir nos publications.

Most Recent